Accueil MaternitéGrossesse Mon après fausse couche

Mon après fausse couche

écrit par Lu 8 février 2015

Il me semble que cet article est indispensable. Je souhaite mettre la lumière et apporter mon expérience sur l’après fausse couche. J’ai été la première à chercher un maximum d’informations sur l’après. Mais j’ai lu de tout. Bien évidement, je ne dis pas que mon vécu sera le vécu de toutes femmes qui fera malheureusement une fausse couche.

 

J’ai donc commencé à perdre du sang le Dimanche 28 Décembre. Ce n’était pas important, type spotting.

Le Lundi 29 Décembre, des maux de ventres légers et très supportables comme des crampes de règles.

Le Mardi 30 Décembre vers 19h30 les saignements ont changés, ils sont devenus plus abondants. Pour faire simple que je suis allée aux toilettes, un filet de sang est tombé. Panique à bord ! A fur et à mesure que la soirée avance, des caillots se font plus présents.

Le Mercredi 31 Décembre, j’ai perdu ma petite ovule fécondée. Je l’ai vu… Pas plus grosse qu’une bille…

Les saignements ont durés 1 semaine et demie.

Mon état psychologique allait de bien en mieux au fil du temps. Je disais que dans mon malheur j’ai eu de la chance car je n’ai pas passé le stade de l’écho. Le fameux stade où les choses deviennent un peu plus concrètes. Donc je pense que ça m’a aidé dans ma reconstruction.

A droite et à gauche on m’avait dit qu’il fallait mieux attendre un cycle (soit le retour de couche) avant de remettre la machine en route. Avec Monsieur Lu, nous avons quand même fait très attention. Et quand bien même les rares fois où l’envie s’est fait présente, lors d’un rapport j’avais mal dans le bas du ventre donc bon…

J’ai lu également que ce fameux retour de couche intervenait généralement entre 1 mois et 1 mois et demi. Là, panique… Je ne suis de base pas très réglée donc je me suis retournée le cerveau pour savoir quand je recommencerai à saigner. Mais c’était peine perdue car ce n’est pas le genre de chose que l’on peut prédire 😉

Puis un jour, et ce pendant, 1 semaine et demie, des douleurs (toujours supportables) au niveau de l’ovaire droite. Des sortes de coup d’électricité. Ces sont en général des signes qui ne trompent pas. D’ici grand max 2 semaines je devrais être indisposée. Et pile poil 30 jours après, les saignements plus abondants de ma fausse couche, j’ai eu mon retour de couches.

Pendant 4 jours, des saignements de sang noir, et peu abondants. Par contre dès le cinquième jour, je déchante ! Je saigne de façon plus abondante que pour des “règles normales” et de plus je perds beaucoup de caillots ! En tout j’ai saigné pendant 1 semaine et demie. J’en ai parlé à ma mère et ma sœur et elles m’ont rassurées en me disant que c’était normal car j’éliminais le reste que je n’avais pas perdu temps ma FC.

Niveau comportement, c’était pas l’extase ! J’étais d’humeur ronchonne, je ne sais pas ce que j’ai, faites pas chier ! Bref, il fallait mieux me prendre avec des pincettes et me ménager ! Je pense que ce sont les hormones qui finissent de s’éliminer (ou alors je fais fausse route ?). J’étais également très fatiguée. Je n’ai, je pense, jamais été aussi naze depuis bien longtemps.

Il me tarde de me retrouver à moi même, que je ne me reconnais pas vraiment dans mon comportement.

En bref, la fausse couche, comme une grossesse est une épreuve quoi qu’il arrive 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
10 commentaires
5

Vous aimerez peut être

10 commentaires

Floriane 8 février 2015 at 10 h 33 min

Comme je te comprends.

Personnellement, quand ça m’est arrivé cet été … je l’ai appris lors de l’écho. Traumatisant .. j’en étais qu’à 6 semaines environ mais j’avais toujours les “symptômes”. Dans mon malheur j’ai eu “la chance” d’avoir dû être hospitalisée pour un curetage. Ça m’a permis peut-être d’accepter plus facilement.
Mais l’opération a été un cauchemar ! En attendant mon tour, je me retrouve au milieu des femmes qui viennent d’avoir des césariennes et qui raconte le bonheur de leur grossesse et de voir leur bébé. “TA G*****” on va m’enlever ce qui aurai pu être le mien …”. Bref suite à ça, j’ai mis plus d’un mois à m’en remettre psychologiquement et je me suis jurée de changer d’obstétricien (qui m’a a peine écoutée post FC) et de jamais retourner dans cette clinique.

Le retour de couche s’est fait assez rapidement. J’ai reussi à passer à autre chose en me disant que le bébé était pas bien et qu’il a préféré partir. C’est ce qui me rassure.
J’ai eu très peur pour ma 2nde grossesse … Au final, je la vie plus sereinement car, étant moins surprise de son arrivée, je lui ai laissé le temps de “s’installer” et me suis beaucoup moins rapidement emballée.

J’entame aujourd’hui ma 12 SA et ce que je peux te dire c’est que ça sert pas à grand chose d’attendre après … Moi c’est lors de mon contrôle de mes 6 mois post FC qu’on a découvert que j’étais de nouveau enceinte …
Je te souhaite plein plein de courage 😉

Répondre
Lu 20 février 2015 at 13 h 46 min

Tu n’avais pas de “symptomes” pour ta nouvelle grossesse ?

Répondre
Floriane 20 février 2015 at 19 h 13 min

Bah en fait oui et non, j’avais tellement pas envie d’y penser pour ne pas me faire de faux espoirs que j’ai pas fait attention. C’était la période des gastros donc j’arrive chez le gygy avec l’impression d’avoir la gastro et c’est là que j’ai réalisé (la veille d’y aller) que j’aurai du avoir mes règles pendant notre RDV. Donc du coup lorsque j’y suis allée il m’a dit bon bah allons regarder ça et à l’écho on voyait un endomètre modifié ce qui signifiait soit l’arrivée des mauvaises prochainement soit le début d’une grossesse. C’est là qu’on a dit que je faisais “comme si de rien n’était” pendant 15 jours voir si mes règles allaient arriver. Et puis finalement j’étais bel et bien enceinte. Voilà, j’espère j’ai été claire pour toi.

Répondre
Mel 30 août 2015 at 8 h 45 min

Bonjour
Bon moi j ai tous perdu le même jour.
Je M explique je boss depuis 3 ans dans une mairie. La titularisation était proche. J ai déjà deux enfants dont j ai eu du mal à tombe enceinte. Moyenne 10 mois pour les deux. Là en avril on décide avec mon mari le petit troisième. Sachant que je tomberai pas enceinte avant Noël lol comme pour les autres. Bref mon maire maire M annonce en juin qu il va me mettre dehors je travail bien rien à me reprocher à part ma position politique trop proche de son opposant dans ma vie privée. Bref je suis désespéré je commence mon combat pour garder mon boulot. 1 juillet oh miracle je fait un test je suis enceinte!!! Super un avenir ce dessine car j angoisse de revenir maman au foyer avec mes enfant à l école!! Au faite j ai 26 ans. Une fille de 7 ans et un garçon de 4 ans. A ce moment la heureuse malgré mon licenciement. Mon combat continu pour sauve mon job tout en ne divulgamt pas ma grossesse. Bon début difficile mal au ventre urgence pipi régulier et comme un poids constant dans l utérus. Grossesse approximative de 15 jour début juillet. J attend fin juillet pour commencer les examen de grossesse la fin de mon boulot.
Durant les deux semaines qui suivent petit saignement après rapport avec mon mari rien e inquiétant. Mon doc me dit avec le stresse de mon travail etc etc. On s inquiète pas. Et la dernière semaine de travail. Mercredi 29 juillet saignement un peu plus abondant. Je pense fausse couche!! Tant pis avant dernier jour de travail aller aux urgence. La page femme était mal à l aise. Je lâche le mot fausse couche. Elle avoue mais veut un deuxième avi me cache lesécho sorti. Je fait mine de bien réagir!!! De M.y attendre!! La gyné vient contrôle et me dit arrêt spontané d évolution à trois semaine de grossesse donc alentour 6juillet jour de ma confrontation avec mon cher maire où je suis sorti désespéré!!
Au programme donc curetage lundi 1août. Rendez vous pris.
Me voilà vendredi retour boulot moral au plus bas. Joyeuse devant mes collègue mal au ventre horrible je tient à peine debout. Mais je tien jusqu.au bout. Midi passe à oui je travail dans un centre de loisir ma grande fille est avec moi et sait ce que je traverse. 13 heure je vais signer mais dernier papier avec ce gros con ! Fière je lui dit vous m avez tout pris ne vous en faite pas on se reverra. Lui ne réagit et me regarde en me disant ici c moi le patron.!! Je part fière et cour pleurer dans un coin trop d émotion d un coup.
14 heure. Heure fataliste je me déguisé pour les enfants fait mon numéro devant les enfants je met mes épreuve de côté et je rit avec eux. Et la le drame je sent une boule sortir de mon utérus je court au toilette. Voilà je le perd . Quel horreur ma vie s écroulé dans ces toilette je le voit!!! Je sort et cour continue mon activité pour ne pas pensée trop et M écroulé.
Sa fait un mois pas besoin de curetage.
Aujourd hui je pleure parfois de ce trop en même temps. La sage femme m à dit que cela peu être du justement à tout ce stress d un coup choc psychologique comme il dise. J ai fait mon deuil sur le fait que c était peu être pas le moment d avoir le troisième.
Côté sentimental mon mari a eu un peu de mal à me console car je suis très renferme et paraît très forte même devant lui. Il a fait comme il a put. Alors on a des rapport non protégés car comme je pense le bon dieu m aidera à porte la vie quand il me jugera prête. Petit détail lors de nos rapport j avait quelque saignement dû à un col fragil mais aucune douleur. Alors on a espace un peu pour lui laisse le temps de ce faire. Voilà mon histoire!!! J attend le retour de couche et mon combat continu pour retrouve mon boulot… Bon courage à toutes celle qui traverse cette épreuve.

Répondre
Lu 10 septembre 2015 at 10 h 23 min

Bonjour,

Je viens de voir ton témoignage très émouvant et très touchant ! Je suis désolée pour ce qu’il t’arrive. Il faut bien que tu te dises que rien ne te ta faute dans la perte de ton bébé. La nature à fait son travail. Oui ce n’est pas une étape facile, je suis d’accord avec toi.

Toutes mes pensées positives

Répondre
Edith 2 avril 2016 at 20 h 34 min

Slt Lu, quand j’ai eu ma fausse couche j’étais à 23 sa. Avant cela j’ai été hospitalisé car mon col s’est ouvert. J’ai accouché par voie basse d’un petit garçon qui a vécu 1h30. Très dur de regarder son enfant mourir mais le plus dur c’est l’Apres. Les obsèques, le regard de la famille et des amis.
1mois et demi apres mon retour de couche est arrivé et a été indolore avec des saignements relativement abondant. Il m’arrive d’avoir des petites pertes brunes mais rien d’effrayant. J’ai rdv pour un examen Gyneco la semaine pro j’espère que tout ira bien. Bon courage a toutes

Répondre
Lu 5 avril 2016 at 9 h 32 min

Bonjour Edith !
Ton histoire est très dure !!! Je ne trouve pas les mots… Ca doit tellement être difficile de s’en remettre (je ne dis pas cela dans le but de te rendre un peu plus triste) mais je pense que l’on ne pourra jamais ressentir ce que tu ressens tant que l’on n’a pas vécu ce que tu connais.
Il y a eu des problèmes pour cette accouchement hyper prématuré ?
Bon courage à toi

Répondre
Cocotte 28 avril 2016 at 18 h 54 min

Jeudi le 14 avril, rdv pour un écho de datation. Le petit cœur s’est arrêté… 2 semaines avant, j’allais à l’urgence pour des saignements abondants. On m’a dit que c’était normal, 3 jours de congé et de retour au travail. Par contre, le 14 avril, tout bascule… le petit cœur a cessé de fonctionner. Je m’écroule et on me demande poliment d’aller attendre dans la salle d’attente (avec toutes les femmes enceinte et leurs belles bedaines) pour rencontrer le médecin et voir la suite… Le lendemain, je prends de la médication et échec…. ça ne fonctionne pas, tout est encore bien en place lorsque je retourne à mon rdv le mardi suivant. Bref, je dois subir un curetage. Mon rendez-vous est seulement le 26 avril…. tout un délai pour cette difficile épreuve. Par chance que j’ai déjà une belle princesse que j’adore à la maison pour me remonter le moral.

Répondre
petiteau 1 août 2016 at 22 h 10 min

Pour moi c’était le 16 juillet , première écho à 10 semaines et quel bonheur d’aller à cet écho tant attendue en famille , avec mon chéri ma fille et moi . J’ai vite déchanté en voyant le bébé sans vie dans mon ventre .
Et surtout que dire à ma fille de 3 ans qui regardait l’écho assise sur mes jambes ? là il s’en passe des choses dans votre tête!, ben ma chérie maman va devoir aller voir le docteur pour qui lui enlève la graine de bébé car elle n’a pas germée! comme certaines graines dans le jardin qui ne poussent pas!..
Le lendemain curtage dans une clinique avec un personnel extra (je les remercie tous pour le soutien et leur écoute )infirmiers sage femme et mon chirurgien( beaucoup d’amour)mais deux semaines apres je perds toujours un peu de sang marron .
Quelques jours apres ma fille me dit :” maman t’a pu de bébé dans ton ventre alors je peux enfin me rassoir dessus” ! maman j’aimerai que tu es une autre graine de bébé dans ton ventre , j’aimerai un petit frere ou une petite soeur ” alors nous sommes parties toutes les deux faire un petit voeux dans la nature ;.) …

Répondre
Agathe Gemmo 4 mai 2018 at 17 h 40 min

Bonjour alors voilà j’ai fais une fausse couche il y a quelques jours j’ai mes règles qui sont venu directement le jour d’après .hier je n’ai ni saignée ni douleur mais ce matin j’ai mal au bas du ventre .cela veut dire quoi?que une nidation se fait?aidez moi s’il vous plaît essai bbey 2 depuis 1 ans et 3 mois

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.