Accueil Vis ma Vie Le Salon de l’Agriculture 2015

Le Salon de l’Agriculture 2015

écrit par Lu 17 mars 2015

Le Samedi 28 Février 2015, nous sommes allés au Salon de l’Agriculture. Cela faisait un petit moment que Monsieur Lu avait envie d’y aller. Décision prise, on réserve nos billets de train 3 mois à l’avance, ainsi on a économisé pas mal (Bordeaux – Paris 60 € par personne).  De plus, mon oncle expose depuis le début du salon (non, je te ment puisque ce sont mes grands-parents qui ont commencés à exposer); et donc :

  1. Ça nous a permis d’aller le voir
  2. De jouer les radins et de ne pas payer les entrées 😀 (Bah oui, on a eu les entrées gratuites ^^)

Il faut être honnête, nous ne sommes pas allés à Paris pour découvrir les vaches, nous sommes des ruraux nous savions ce que c’était, mais c’était plus dans l’esprit de faire une fois dans notre vie le salon de l’Agriculture.

Allez zou, l’heure du départ a sonnée ! Debout 5h30, train en gare de Bordeaux à 6h23, arrivée prévue à Paris un peu avant 10heures. Nous arriverons au Salon à 10h15. On pénètre dans le premier hall qui s’offre à nous… Une vraie fourmilière. Nous rentrons bien évidement, sans le savoir, dans le hall des animaux de la ferme. Ça grouille dans tous les sens, on ne peut pas avancer, on ne voit rien, les gens sont collés aux barrières. Monsieur Lu qui a l’oreille qui traine, entend un agriculteur dire “Ce hall il faut le faire dans l’après midi, il y a beaucoup moins de monde”. Ni une ni deux, on fait demi tour et on part en direction d’un autre hall.

On a fait tous les espaces d’expositions, mais je n’ai pas fait de photos de chaque animaux, car pour la plupart il était impossible de s’approcher trop près tellement il y avait du monde.

Nous avons vu de belles vaches à belles cornes. Les Highlands

Salon de l'Agriculture 2015 - Vaches Highlands

Vaches Highlands

En face, de ces vaches bien coiffées, il y avait les alpagas.

Salon de l'Agriculture 2015 - Alpagas

Alpagas

Il y avait également un stand de vente de pelotes de laine d’Alpagas. J’y ai rapidement jeté un coup d’œil, mais n’ayant pas de modèle en tête, je n’ai rien acheté.

De suite après les Highlands et les Alpagas, nous sommes allés dans le hall Régions de France et Outre-Mers (c’est ici que Tonton expose ;)). Bien évidement, le stand de mon oncle se trouve à l’autre bout du hall, et donc on s’arme de patience, on sort les coudes et on essaye de bien s’ancrer dans le sol, car c’est bondé !

On fait un coucou à Tonton, on déguste le vin (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé), on recherche un endroit pour déjeuner (posés), et on par acheter du champagne, car il fallait que je refasse mon stock. Nous nous arrêtons à un stand, mais pas facile de se faire voir tellement il y a du monde assis autour des comptoirs en train de déguster. Dans une petite place se libère, on se rapproche, on s’incruste, et on nous demande :

  • On s’occupe de vous ?
  • Non, nous aimerions déguster pour acheter s’il vous plait ?
  • Ah, je suis désolée, nous ne faisons pas de dégustation !
  • Oo
  • Oui, il faut acheter une flûte, mais puisque vous comptez acheter, je peux vous mettre un fond, dans une flûte ?
  • Heu, oui, volontiers…

C’est dingue ça quand même ? En gros, tu veux acheter une bouteille à presque 15 € mais en plus il faut que du débourse 6 € de plus (par flûte) pour pouvoir te faire une idée du produit que tu t’apprête à acheter… Elle n’est pas belle la vie des Champenois ? Bref, j’avais en tête d’acheter du Brut et du Rosé. C’est chose faite ! Au moment de partir, une dame que j’ai déjà vu à la télé, s’approche des clients, et demande avec beaucoup de froideur et sans grande générosité

On s’occupe de vous ?

Je te le demande, tu sais qui s’était ? Allez, réfléchis ! Si je te dis M6, L’amour est dans le Pré. Si je te dis Agnès de l’Amour est dans le Pré, ça te parle ? Mais si rappelle toi, c’est celle qui a participé à la fois en tant que participante et prétendante. Bref, c’est elle, et je peux te dire qu’elle n’a pas l’air très aimable de prime abord…

Bref, on dépose les cartons de champagne au stand de Tonton et on continue la visite.

C’est parti pour la partie Animaux de la Ferme, l’après midi est bien avancée, et le monde a bien diminué.

Le Salon de l'Agriculture - Taureau Charolais

Taureau Charolais

Salon de l'Agriculture 2015 -

Salon de l'Agriculture 2015 - Truie

Truie

Salon de l'Agriculture 2015 - Le Plus Gros Taureau

Le plus gros taureau du salon – 1890 KG

Petit plaisir personnel… Cette vache à la vache de mon pays. La vache Bazadaise. Elle est belle avec sa roche gris souris

Le Salon de L'Agriculture 2015 - Vache Bazadaise

Vache Bazadaise

Salon de l'Agriculture 2015 - Veau Bazadais

Veau Bazadais

Et voilà le salon est fini, nous avons fait le tour, nous avons vu de belles choses. Ce qui est sûre c’est que Jamais, au grand Jamais, je ne pourrais faire le salon avec un enfant, et encore moins avec un enfant en poussette ! Disons le, c’est clairement le bordel. Ça n’avance pas, ca pousse dans tous les sens. Les gens n’ont aucune considération pour les personnes avec des enfants, ou tout simplement pour les personnes en fauteuils roulants ! Qu’importe, ils veulent être devant, et ça sera pour leur gueule quoi qu’il arrive…

Autre chose qui m’a léger gonflé ! Tu vois partout “Merci de ne pas toucher les animaux”. Je te le donne en mille, ils font quoi les gens ? Bah ils touchent les animaux. T’es con ou tu ne sais pas lire ?

Bref, on part du salon, plus tôt que le planning prévu, mais c’est pas grave.

Le train part à l’heure – 18h30 et des brouettes. On s’installe à bord, et là c’est jour/nuit/jour/nuit avec les lumières de la rame. On sait que quelque chose ne va pas, mais le train part quand même donc c’est quand ça ne doit pas être pire. Moins d’une heure avant le train d’arête en pleine voie “pour faire des vérifications de sécurité”. Hum…
En gare de Saint Pierre des Corps, le train de repart pas. Ils continuent leur vérification, puis 15 minutes plus tard on nous annonce qu’il faut changer de rame. (En effet, nous somme dans la rame de queue et il faut que tous les passagers passent dans la première rame puisque celle que l’on occupe va rester à quai).

Salon de l'Agriculture 2015Heureusement que nous avions prévu notre casse dalle dans le train, ça nous a bien servi…
Nous aurions du arriver à Bordeaux à 22h32, nous sommes finalement arrivés à 0h00. A bord, on nous a donné des enveloppes pour que l’on soit dédommagé du retard. J’ai reçu la réponse par mail pas plus tard que ce matin. Nous allons être dédommagé de 23 € en bon d’achat… Super, nous qui prenons le train tous les 36 du mois…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

1 commentaire

Pauline 18 mars 2015 at 11 h 40 min

Ahahahaha nous aussi on y était ! On y va chaque année depuis qu’on est sur Paris, et on a aussi croisé les alpagas 🙂 On a fait une petite vidéo sympa juste ici si ça te dit http://www.lespauline.com/les-pauline-au-salon-de-lagriculture-de-paris/
Et je sais pas si tu vas souvent à celui de Bordeaux, mais il est vraiment cool aussi (pendant la foire!)

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.