Accueil Blog Je suis une mauvaise blogueuse

Je suis une mauvaise blogueuse

écrit par Lu 12 février 2016

Oui, je le sais, et je le dis haut et fort. J’en ai conscience, mais j’essaie de changer les choses depuis peu…

Aucune trace

Je lis bien souvent les articles de la blogo, mais je ne prends pas le temps de laisser des commentaires. Pourquoi ? Je trouve cela parfois “fastidieux” et puis je me dis que l’auteur du blog, ne prend pas le temps de lire le commentaire (dans le cas d’un blog hyper populaire)… Et pourtant ça pourrait être très bénéfique pour mon blog. Laisser une trace de son existence n’est pas une chose inutile, bien au contraire. En fait, la plupart du temps je lis les blogs sur la tablette ou le portable, dans le passé, quand j’ai voulu commenter des articles, j’avais fais de bien belle réponse, bien étouffée, et au moment de valider… Commentaire disparu. Non non ils n’étaient pas en attente, c’étaient des bugs. Donc je ne commente plus ou alors très rarement de peur que mes pavés disparaissent de nouveau. Rien de plus rageant.

Dans ma bulle

Je suis très peu de personne. Bêtement, je préfère me contenter de suivre peu de personnes dans lesquelles je me retrouverais et avec qui je pourrais créer des liens. Je trouve que c’est pas mal d’avoir en quelques sortes une relation privilégiée. Oui, mais sauf que bien souvent c’est à sens unique. Car si peu de personne me suis, ça ne veut pas dire que le blogueur que je suis sera dans le même cas que moi et “me consacrera” du temps. J’aime vraiment “connaitre” le blogueur à travers ses articles pour éviter de me demander quand je lis une nouvelle publication “A mais c’est qui lui/elle ?” “A bon il/elle a des enfants ?” “A oui, c’est vrai, il/elle vit/travaille ici”. Du coup depuis peu, je me suis mis à suivre toutes les personnes qui sont abonnées à mon Instagram. C’est déjà un bon début non ? Ah, mais attention, elle n’est pas folle la guêpe… Non je suis les personnes qui ont un contenu dans la même ligne “éditoriale” de mon blog.

Aucune planification

Je n’ai jamais un seul article en attente sur mon blog. J’écris souvent quand j’ai une idée qui me traverse l’esprit… Alors que j’ai plein d’idées stockées dans les “notes” de mon téléphone… Toujours pareil, je ne prends pas le temps d’écrire à l’avance. Je pense que je préfère un article plus spontané que quelque chose de bien pensé et travaillé. Je ne pense pas cependant faire un travail bâclé. Ce sont, dans la majeure partie des cas, des articles à chaud.

Le syndrome de la page blanche

Bien que j’ai quelques idées sous le coude, quand je m’installe devant mon ordinateur pour écrire sur le blog, inlassablement je me demande de quoi je vais bien pouvoir parler. Je pense que je n’ai pas encore les automatismes de la vraie blogueuse investie dans son travail. J’essaie pourtant de faire au mieux. Je n’ai pas de régularité dans mes publications. Je n’ai simplement pas envie de me forcer à écrire. J’aime que les choses soient spontanées et vraies. Alors oui forcément, par moment le blog peu paraître à l’abandon, mais je te rassure je suis bien là derrière mon ordi.

Vie de famille

Ce n’est pas simple. Bébé est là, même si j’ai le temps pendant les siestes, il faut prendre le temps de se poser, et parfois les siestes de Crevette sont complétement anarchiques. Monsieur Lu… Je n’ai pas envie de composer des articles quand il est là. J’ai envie de profiter de lui, de nous, de notre nouvelle vie/famille.

Je ne me vend pas

Certains blogs font chercher les partenariats/collaborations, moi j’attends que l’on me fasse des propositions. J’essaie toujours de faire attention que ce que l’on me propose soit en relation avec la “ligne éditoriale” (ça fait bien, hein ?) de mon blog. Je regarde attentivement toutes les offres. Alors certes, même si elles sont peu nombreuses, je préfère te proposer quelque chose de qualité, quelque chose qui correspondent à ce que je suis et ce que le blog est, plutôt que d’accepter tout est n’importe quoi dans le seul but d’avoir le plus de partenaires. Peut-être te diras-tu que je suis exigeante ? Je ne pense vraiment pas l’être. D’ailleurs en général, ce n’est pas moi qui va chercher le partenaire, je n’ose pas. Malgré que je sois derrière un écran, que je sois cachée, et que je puisse jouer un potentiel jeu, je n’ose pas aller chercher les marques. J’attends que ce soient elles qui viennent à moi.

En gros, malgré que la vie de blogueuse soit relativement virtuelle je reste moi même. Je n’ai pas investi dans un personnage extraverti, qui va au delà des gens, qui prend des initiatives. Et non… Je suis toujours moi même. Et je pense le rester un petit moment, car je pense que c’est ce qu’il fait que quelques personnes me suis. Ma personnalité sincère.

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 commentaires
0

Vous aimerez peut être

5 commentaires

Sirakian 12 février 2016 at 11 h 20 min

c’est l’essentiel 😉

Répondre
Catseyes75 12 février 2016 at 11 h 53 min

Quand on a un blog il ne faut se forcer à écrire pour écrire. La spontanéité se ressent devant l’écran. J’apprécie donc les posts, même s’ils ne sont pas réguliers, écrits avec sincèrité.

Répondre
summergirlav 12 février 2016 at 11 h 55 min

L’important c’est de bloguer par plaisir que ce soit 1 fois par semaine ou tous les jours il ne faut jamais se forcer, quand je passe quelques jours en famille chez ma grand mère j’ai envie de profiter de ne rien faire juste d’apprécier le moment présent. L’authenticité c’est le plus important. Des bisous

Répondre
Estelle maman gère 14 février 2016 at 13 h 31 min

je suis aussi une mauvaise bloggeuse dans ce cas :p

Répondre
Vanessa Deborde 15 février 2016 at 9 h 20 min

Je me retrouve dans ton billet. Mais je commence à laisser des commentaires, enfin j’essaye. Parce que ça fait quand même hyper plaisir d’en recevoir aussi, il faut l’avouer 😉

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.