Accueil MaternitéGrossesse J’ai fais une fausse couche

J’ai fais une fausse couche

écrit par Lu 3 janvier 2015

Oui, je sais, le titre de cet article est plutôt abrupte ! Mais c’est pourtant vrai…

Fausse Couche

A peine 5 jours après l’annonce de ma grossesse à Monsieur Lu, j’ai perdu mon bébé. Ça ne faisait que 14 jours que je savais que j’étais enceinte. C’est une épreuve très difficile à vivre !

Tout se passait bien, j’étais plutôt contente puisque je ne vomissais pas, je n’avais pas de nausées, bref le début de grossesse idéal. Et puis dimanche… dimanche 28 Décembre dans la nuit je suis prise de violents maux de ventre, du type coliques. Mais je ne m’inquiète pas plus que ça puisque je suis souvent sujette à ces maux et en particulier la nuit. Sauf que dans la matinée j’ai de légères traces de sang marrons… comme des spottings.

J’envoie un SMS à mon ostéo car je ne savais pas vers qui me tourner, elle me dit qu’il est inutile d’aller aux urgences, elle n’a pas l’air très inquiète. Mais moi je le suis. J’annonce la nouvelle à Monsieur Lu, prend la tablette et regarde sur le net ce qu’il en est vraiment. Je lis beaucoup de chose et surtout qu’en début de grossesse quelques saignements sont fréquents que ça touche 1 femme sur 5.

Le lendemain matin, toujours en panique je téléphone à mon Médecin qui dit la même chose que ce que j’ai pu lire sur le net, mais me précise quand même que si jamais les saignements deviennent plus importants et plus rouges de filer chez ma gynéco… Manque de bol, elle est en congés ! Au fil de la journée les saignements sont un peu plus marqué mais rien de bien franc.

Mardi, la journée se déroule bien, au boulot, mais je suis hyper stressée. Je n’ai rien pu avalée au petit-déj, j’ai une énorme boule au ventre, bref c’est pas la folie dans ma tête et dans mon corps. Je débauche, je téléphone à ma sœur car j’avais appris dans la journée qu’elle aussi avait eu des légers saignements pour mon neveu, donc il ne fallait pas que je stresse que c’est normal, que tout se met en place, ect… Moi je suis en pleurs, effondrée… On raccroche, je vais aux toilettes, et là le drame ! De grosses gouttes de sang sont présentes dans la cuvette. Monsieur Lu n’est pas là. Je tente de le joindre, en vain. J’appelle chez son père car il y est, personne ne répond. Dans ma tête tout est clair. Je suis en train de perdre mon bébé. J’envoies un texto à Monsieur Lu

Je vais aux urgences

Par chance, le père de mon chéri habite à 2 minutes de la maison. J’ai a peine le temps de monter dans ma voiture que j’entends le moteur de la voiture de Monsieur Lu arriver à fond les ballons ! On file ensemble aux urgences. Il n’y a pas grand monde, ça devrait aller vite. On m’annonce une attente de 1 heure. Nickel !

1 heure…

2 heures…

2 heures et demie… Je commence à prendre le bouilli, il faut que j’aille aux toilettes… Je perds des caillots !!! Je me concentre pour ne pas revenir dans la salle d’attente en pleurs, mais les larmes ne sont pas loin. J’annonce à Monsieur Lu

C’est fini…

Il reste fort, j’aperçois dans ses yeux rougis par la fatigue, une marre de larmes se préparer mais il est extraordinaire et ne laisse rien sortir. Il me dit qu’il faut que je reste positive, que je n’en sais rien, que si ça se trouve ce n’est rien. Sauf que je sais au fond de moi qu’il n’y a plus d’espoir…

Je retourne à l’accueil, elle m’assure qu’elle ne m’a pas oublié mais qu’elle attend qu’une salle particulière se libère. Je lui annonce que mes saignements s’intensifient.

30 minutes après on m’appelle et on m’installe dans cette fameuse salle.

J’ai du voir 4/5 personnes, à chaque fois il a fallut que je ré-explique pourquoi je venais, ce qu’il m’arrivait. Je vois le médecin qui m’ausculte logiquement dans peu de temps j’aurais une prise de sang pour le dosage HCG. Ce qu’il faut préciser c’est qu’entre la visite de chaque personne, j’ai du attendre 15 minutes à chaque fois…

Enfin ! On me fait la PS et là on m’annonce qu’il faut que je ré-attende 1 heure le temps que les résultats arrivent… Je demande donc si mon chéri peut me rejoindre, ouf, on est réuni !

Et on attend, encore….

L’heure d’attente est passée, le médecin rentre dans la chambre, et j’ai compris de suite, à sa tête, que ma fausse couche était confirmée…

Pour faire simple, le 16 décembre j’avais 1 082 µ et le 30 Décembre j’avais 3 300 µ. Elle m’explique que pour 7 SA mon dosage était trop bas pour une grossesse à ce stade, mais que pour être certain de tout ça il fallait que je fasse une échographie. Chose que j’ai fais le lendemain, et l’absence de sac gestationnel a pu être constaté !

Autant vous dire que ma fin d’année a été très agitée, que ma journée du 31 a été très difficile. Pour éviter de broyer du noir j’ai refusé l’arrêt de travail et je suis allée au boulot !

J’ai la chance d’avoir un homme extraordinaire qui est ultra positif et qui a su me re-booster !!! Je ne dis pas que je suis complètement guérie, mais les larmes et la douleur sont parties, la culpabilité également. Le corps humain est très bien fait, s’il à décidé de faire partir ce futur bébé c’est qu’il devait y avoir un problème et qu’il ne devait pas l’incarner.

Je ne souhaite à personne cette expérience car c’est très traumatisant et très douloureux. Il faut surtout ne pas culpabiliser et se remettre en question, comme j’ai pu le faire car ça ne sert à rien, c’est la nature qui décide et on ne pourra pas aller contre sa décision !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
25 commentaires
0

Vous aimerez peut être

25 commentaires

Cendra 3 janvier 2015 at 16 h 15 min

Une dure épreuve, que j’ai vécu également, alors tes mots me parlent beaucoup!
Tu as raison, il est important de ne pas culpabiliser et d’aller de l’avant, courage alors pour la suite!

Répondre
Lu 3 janvier 2015 at 16 h 20 min

J’ai culpabilisé, mais j’ai le plus génial des Chéris et du coup il m’aide énormément ! Tu es maman, maintenant ?

Répondre
Les Carnets De Fanny 4 janvier 2015 at 10 h 46 min

C’est une épreuve incroyablement difficile à laquelle on n’imagine pas être confrontée lors d’une première grossesse. Je suis passée par là il y a quelques mois et pour la suite c’est vrai qu’il faut apprendre à se blinder et à prendre du recul mais c’est très long et douloureux..
Bon courage pour la suite!
Bonne journée

Répondre
Lu 4 janvier 2015 at 16 h 09 min

Coucou, Merci pour ton passage sur le site !
Où en es tu maintenant dans ton projet bébé ?

Répondre
Les Carnets De Fanny 22 février 2015 at 21 h 13 min

Je reviens 3000 ans plus tard après avoir vu ton passage sur twitter (où je suis particulièrement absente…)! Ceci dit, je reviens avec une bonne nouvelle puisque je suis actuellement enceinte de presque 3 mois!! Je suis donc tombée enceinte 2 mois presque jour pour jour après ma douloureuse expérience! Si ça peut te redonner de l’espoir, mon médecin disait que le retour de couche est une période qui rend les femmes particulièrement fertiles.
J’espère que tu vas mieux.
Fanny

Répondre
Lu 11 mars 2015 at 8 h 21 min

Hello !
Félicitations ! J’espère que tu appréhendes cette grossesse sereinement ?
J’ai hâte de pouvoir lire de nouveaux articles sur ton blog 😉

Répondre
Estelle Serres 4 janvier 2015 at 13 h 16 min

Pour ma part je suis toujours en plein dedans alors je compatie ++! et oui 1 grossesse sur 4 ou 5 termine en FC précoce alors faut remplir les stats !
Dans mon cas c’est arrivé plus tard, à quelques jours de la 1er écho des 3 mois. La claque est juste énorme quand tu vas aux urgences pour te rassurer d’un mal au ventre et quelques pertes …
Là ou tu peux t’estimer “heureuse” (avec pleins de “” )c’est que la fausse couche spontanée est moins douloureuse physiquement qu’une FC sous médicament. Je ne souhaite à personne même à ma pire ennemie de prendre du cytotec, nouveau protocole : 4 cytotec par voie vaginale. Assez efficace mais à se tordre en deux … J’ai eu le médicament le 20 Décembre et je perd toujours, c’est long, c’est douloureux et j’en ai marre ! Mardi j’ai de nouveau une écho de contrôle après 15j , j’espère que d’ici là je n’aurais plus de saignement pour qu’on me dise enfin “c’est bon c’est terminé”
L’accueil aux urgences est vraiment merdique, tu es au milieu des femmes enceinte et toi t’es là en larme et on te fait patienter 3 plomb. C’est génial pour l’ambiance générale de la salle d’attente ! J’y suis retournée 3 fois et encore une de plus mardi, à chaque fois pas de vrai rdv, je dois passer par les urgences et c’est juste insupportable en fait.
2015 est une nouvelle page pour de nouvelles aventures, bon courage à toi et gardons espoir en l’avenir 😉

Répondre
Lu 4 janvier 2015 at 16 h 06 min

Coucou ! Tu étais enceinte de combien de semaines ? C’est sur que c’est une épreuve difficile à vivre mais je pense que c’est une étape qui a renforcé mon couple. Me concernant on ne m’a pas demandé de faire un contrôle, probablement parce que j’ai fais un avortement spontané ?
Je ne savais pas que mes torsions dans le ventre étaient des contractions, je n’avais pas plus mal que des coliques. Mais le surlendemain de la FC les douleurs étaient constamment là, c’était affreux. Moi qui suis contre les médocs, j’ai du prendre un Dafalgan.

Répondre
Estelle Serres 5 janvier 2015 at 11 h 06 min

Je suis allées aux urgences obstrétrique le 20 Décembre j’étais dans ma 11em SG donc 13SA, j’avais l’écho le 23. La première écho faite le médecin m’a dit “je n’arrive même pas à dater la grossesse” mais j’ai cru entendre 5sg et à la 2em on m’a dit “non quelques semaines plus tard” donc moi je pense que tout s’est arrêté vers 7SG car j’ai pris du ventre à ce moment là et puis plus rien après.

Pour la prochaine j’ai vue avec ma SF, je ferais les prises de sang (2 pour voir l’évolution) plus tard et j’aurais une écho de control intermédiaire vers 8SG histoire de se rassurer d’avoir passé le cap de la FC d’avant.
Depuis hier plus du tout de douleur donc 14jours après le cytotec et j’ai bien l’impression que j’en termine avec les saignement là … verdict demain à l’écho !

Je pense que tu as plus de suivie quand ce n’est pas spontanée car comme son nom l’indique : ce n’est pas spontanée lol donc moi je commençais à avoir mal au ventre et de petite pertes la 11em SG mais en gros ça faisait 1 mois que framboise n’était plus vraiment là et qu’elle avait décidé de resté bien accroché donc on surveille que tout parte vraiment bien.

Répondre
Lu 6 janvier 2015 at 7 h 56 min

C’est dingue ça que depuis un mois tu n’aies plus eu d’évolution de ton embryon mais qu’il continuait à s’accrocher ! C’est des choses de la nature que je ne comprend pas. Oui donc effectivement, je comprends la nécessité de faire un avortement par voie médicamenteuse…
Courage à toi ! Et oui 2015 sera notre année 😉

Répondre
Estelle Serres 6 janvier 2015 at 11 h 14 min

on lui a peut être trop dit ” toi t’a intérêt à rester accroché !” le prochain on dira ” toi ta intérêt à bien te développer” ! Je retourne à la mater tout à l’heure, on croise les doigt pour qu’un nouveau cycle normal soit en marche 😉

Lu 6 janvier 2015 at 12 h 40 min

Ton nouveau cycle débutera quand tu malheureusement saigneras de nouveaux, cad quand tu auras tes régles

Estelle Serres 6 janvier 2015 at 12 h 59 min

tu oublies celui entre la FC et le retour de couche ! A l’écho on devrait voir si il y a déjà eu la nouvelle ovulation qui à priori ne se fait qu’à partir du moment ou l’utérus a repris sa taille normale et a plus ou moins tout expulsé, c’est là que je sèche un peu car je comprend pas tout mais bon le retour de couche a lieu entre 4 et 6 semaines après la FC et après tu reprend un cycle “normal” . Mais tu as quand même eu un cycle car on peut considérer que la FC ça compte un peu comme des règles en soi même si ça s’apparente plus à un accouchement (d’ou le retour de couche).

Lu 6 janvier 2015 at 13 h 07 min

Je peux t’envoyer un mail pour continuer à discuter ?
C’est l’adresse mail que je trouve sur ton site ?

Estelle Serres 6 janvier 2015 at 13 h 18 min

Estelle BBM c’est moi j’ai aimé ta page, par facebook ce sera plus rapide 😉

Lu 6 janvier 2015 at 21 h 07 min

Je t’ai écris mais sans doute que mon msg est passé dans “autre” et que tu n’as pas eu de notifications

P'tite Poulette 4 janvier 2015 at 16 h 41 min

Je suis de tout cœur avec toi… on ne se connait pas, mais je vis les émotions telles que tu les écris et ça me touche énormément. C’est important d’avoir un solide compagnon à ses côtés, garde le 😉
C’est une de mes plus grandes craintes, car on n’y est jamais vraiment préparées, même si on le garde à l’esprit… bises

Répondre
Lu 4 janvier 2015 at 16 h 44 min

Merci de ton soutien ! C’est clair que l’on n’est jamais prête à ce genre de “catastrophe” mais l’important c’est de pouvoir en parler à notre entourage et du coup pouvoir vider son sac et faire le vide pour repartir du bon pied.

Répondre
Notrevieà5 5 janvier 2015 at 0 h 29 min

Je suis désolée et je sais que c’est difficile… Je suis passé par là 2 fois dont une avec des médicaments car l’embryon ne voulais pas partir… Et pour toutes mes grossesses j’ai perdu du sang donc les urgences et devoir reparler des différentes fausses couches. Même à ma pire ennemie je ne le souhaiterais pas de vivre une fausse couche.
Je te souhaite une nouvelle grossesse rapidement et un bébé dans vos vies.

Répondre
Lu 5 janvier 2015 at 8 h 32 min

Merci pour ton gentil message. J’espère ne plus devoir revivre l’épisode de la FC car trop traumatisant ! Je disais justement à Monsieur Lu, hier soir, il me tarde de retomber enceinte, mais en même temps ça fait peur. Normal car cet épisode restera à jamais inscrit en moi

Répondre
unbebetouteseule 5 janvier 2015 at 1 h 51 min

Bonjour,

Alors je suis tomber sur ton article en suivant des hastag Facebook, je suis moi même maman et en projets bébé, j’ai fait de nombreuse fc precoces (moins de 5sa)
En revanche je suis choquée de voir l’insouciance des urgentiste! Quand j’ai eu des douleurs pour mon fils (17sa) j’ai été prise dans les dix minutes qui on suivi mon arrivé! On plaisante pas avec une grossesse! Bon finalement les douleurs cetais le placenta qui se retracter (un praevia redevenu normal) mais j’en revient pas que on laisse une femme enceinte atteindre 3h!

Répondre
Lu 5 janvier 2015 at 8 h 31 min

J’ai en tout du attendre 5 heures… J’étais frigorifiée, bien qu’il ne faisait pas froid, mais j’étais tellement stressée que je me crispais que du coup mon corps réagissait en tremblant !
Je ne peux pas trop jeter la pierre aux urgentistes. On est arrivé à 20heures, pour une prise en charge en chambre individuelle entre 22heures 30 et 23 heures. Et on est reparti à 1heure 30… Oui à cette heure ci il n’y avait que 2 médecins… Pour une nuit chargée d’urgences… Je ne trouve pas ça normal, il devrait être plus.
Je pense que je vais être hyper stressée pour ma future nouvelle grossesse. Il ne faut pas trop que je pense à celle qui vient de partir

Répondre
Annoncer sa grossesse à son compagnon - Le Cocon de Lu 21 janvier 2015 at 8 h 01 min

[…] empoisonné, puisqu’il ne se réalisera pas. L’histoire de ma fausse couche, se trouve ici, si tu veux la […]

Répondre
Snow 23 janvier 2016 at 21 h 17 min

C’est fou comme je me retrouve dans tes mots !
J’ai vécu +/- la même chose à peu près à la même période… mais un an plus tard (FC le 20 décembre 2015) autant dire que j’ai passé des fêtes de fin d’année assez morose (surtout que ma belle sœur est enceinte et la femme du meilleur ami de Monsieur qui vient d’accouché et nous inonde de photos… donc je te raconte pas l’effet que ça fait… et que personne n’a connu ça / ou a été en mesure de m’en parler dans mon entourage)

J’ai appris le 6-7 décembre ma grossesse (c’est Monsieur qui trouvait que j’avais des symptômes, alors test pipi + prise de sang positifs) nous étions plus que joie ! dès ce moment j’ai commencé à avoir des spotting +/- régulièrement mais rien d’affolant d’après ce que j’avais pu lire.
Le 20, repas chez ma belle sœur (enceinte donc)… à peine arrivée, je passe par la case WC et n’arrive plus à en sortir sans larme quand j’ai vu la grosse tâche rouge…
Personne ne savait à part Monsieur et moi… ma belle sœur m’entend sangloté, je lâche le morceau et on file aux Urgences… J’ai été prise tout de suite (en mm temps je sanglotais tout ce que je pouvais…) PS rapidement, j’attends donc les résultats… un médecin passe me donner les résultats sans explication, sans rien, juste un “rentrez chez vous et prenez du paracétamol si ça fait mal et refaite une prise de sang dans 48h”
48h plus tard prise de sang et passage chez mon gynéco (on avait pris le RDV dès qu’on avait su)…
Je lui donne mes 3 PS la 1ère du 7 décembre, celle des urgences et celle du jour… mon taux d’hormones n’a quasi jamais augmenté (48-93-72)… c’est donc fini avant même que ça ait réellement commencé… la chute a été très rude pour moi qui espérait fort comme jamais. On me fait une écho… c’est le désert.
Le gynéco m’a redonné des PS à faire jusqu’à ce que je tombe à 0 (ça ira très vite)
2 jours plus tard, je suis en train de tout évacuer… j’ai été plus que fatigué durant ces 15 jours et je suis très rapidement retourné à 0… Mon moral est resté bien bas aussi… Noël et Nouvel an a passé, a expliqué que NON je ne suis PAS enceinte alors que tout le monde espérait la nouvelle, “craché à la face de la famille” que j’ai fait une FC. Oui ils ont compati mais non ils n’ont pas compris, parce que personne n’a connu… Oui je suis jeune (26 ans), mais quand même ça m’a bien cassé !
Je devais retourner chez le gynéco 2 semaine après mon écho, mais j’avais encore des saignements, donc j’y retournerai après le retour de couche.

J’ai détesté voir la tête des gens quand tu leur dit que c’est une FC, que ce soit, à la prise de sang quand tout sourire la dame va piquer… non ce n’est pas une bonne nouvelle.. à la pharmacie quand on va chercher le fameux acide folique (mais vu qu’on ne m’a pas expliqué… j’ai du demandé à la pharmacie quand le prendre…), quand on le dit aux proches…

Je remonte doucement la pente 1 mois plus tard. même si j’ai une boule dans la gorge quand je vois les publicités spécial “puericulture” qui fleurissent en ce début d’année…
Et j’attends mon fameux Retour de Couche (qu’est ce que c’est moche comme terme ! ) s’il arrive…

Le plus dur… Personne dans mon entourage ne sait ce que c’est (si ma mère mais vu comme elle a réagi quand je lui ai dit je n’obtiendrai pas d’aide/renseignement). Donc même si mes copines sont au courant parce qu’au bout d’un moment on peut pas cacher qu’on va mal, elles ne savent pas, même si elles tente d’imaginer…
Même si Monsieur est là avec moi, qu’il a du trouver les bons mots, qu’il est ‘juste’ là… c’est quand même pas tous les jours la fête dans ma tête.

Désolée pour le pavé… C’est la 1ère fois que je raconte tout à quelqu’un qui pourra me comprendre.

Répondre
Le Stérilet... Et moi... | Le Cocon de Lu 6 février 2017 at 8 h 03 min

[…] pilule et son imprégnation qu’elle a eu sur moi. Des 2 ans qu’il y aura fallut pour la conception du chef d’œuvre qu’est mon […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.