Accueil Vis ma Vie Décomplexée

Décomplexée

écrit par Lu 31 août 2016

Je trouve, je pense que c’est le mot qui défini la jeunesse aujourd’hui, et en particulier les jeunes filles/femmes en devenir. 

Je les croise tous les jours. Travailler dans une grande ville me permet de voir leur façon d’être, de s’habiller. Alors je ne vais pas faire de généralité. Mais c’est mon point de vue, et pour, sans doute, la majeure partie d’entre vous, il est probablement faussé, erroné. 

Il y a toujours eu ces filles dans l’air du temps, toujours à la mode, hyper bien dans leur basket. Ces filles à qui rien ne fait peur (en apparence) et qui affiche une réelle confiance en elles. Ces filles, qui, sans honte aucune, vont se regarder dans le reflet d’une vitre (tram, train, voiture) sans se soucier du regard d’autrui. Elles vont aussi se maquiller en tout lieu et à toute heure, elles vont ajuster leur micro jupe en se regardant dans une vitre de magasin en pleine rue, bondée. 

La jeune femme d’aujourd’hui affiche une réelle décomplexité. Elle semble a l’aise partout. Dans n’importe quelle tenue. Il n’est pas rare de voir de jeune ado avec un micro mini-short agrémenté d’un mini tee-shirt (du style brassière mais ample). Alors, moi, je me dis que c’est un peu too much. Si j’avais une fille de cet age, je ne pense pas que je la laisserais sortir ainsi. 
Mais après tout… Je suis peut-être vieux jeu, vieille France. Mon jugement n’a sans doute pas évolué avec l’époque d’aujourd’hui ?

Peut-être. Je pense que le regard que je porte aujourd’hui vient de l’éducation que j’ai reçue. Cette éducation qui fait que je suis bien ou pas dans ma peau. Cette éducation qui fait que je suis cette personne introvertie. Cette éducation qui fait que je n’ai aucune confiance en moi et qui n’aime pas mon image. Cette éducation qui a façonné mes rapports à autrui. 

Il y a toujours eu ce “genre” de fille hyper bien dans leur basket. Ce n’est pas mon cas. J’étais un peu le vilain petit canard jusqu’à la fin du collège. Je n’ai pas eu le droit de me maquiller jusqu’à la fin de mon lycée. 

Je ne suis pas cette personne décomplexée. Bien au contraire. J’essaie de toujours faire attention de ne pas gêner, de ne pas déranger, d’être la plus discrète possible. J’aime me fondre dans la masse. Surtout ne pas dépasser. Je rougi à la moindre chose de peur d’avoir dit ou fait une connerie. Je n’aime pas mon reflet. L’image que je renvoie aux autres est importante pour moi. J’aimerais que mon interlocuteur en ai une positive. 

Voilà, tu l’auras peut-être compris, en réalité je n’ai pas 30 ans mais 70 ans… 

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 commentaires
0

Vous aimerez peut être

2 commentaires

Marion Raynal 31 août 2016 at 12 h 50 min

20, 30, 50 ou 70 ans qu’importe ? Il n’y a pas d’âge pour être bien dans sa peau, être féminine. La société nous mets une pression monstre en tant que femme. Il faut être mince mais avec des formes, sans rides mais naturelles, sexy mais pas vulgaire… Mais nous que voulons nous ? Pendant des années j’étais complexée, maintenant j’aime mon corps comme il est, et si des gens ne le trouvent pas à leur goût et bien tant pis. Aimes ton reflet, aimes tes imperfections, aime qui tu es, c’est tout ce qui compte. Je sais, c’est dur, mais tu verras qu’en t’aimant, tout sera plus simple. Bisous, Marion, Chronicles of Marion

Répondre
maman délire 31 août 2016 at 13 h 23 min

c’est marrant, justement hier j’ai vu passer 3 filles qui devaient pas avoir plus de 18 ans, dont une avec un short vraiment très très court.. on voyait ses fesses en fait… franchement je suis plutôt féministe, on doit pouvoir mettre ce qui nous plait, mais là, je trouvais pas ça joli, tout simplement… j’dois être vieille aussi, ça doit être ça.. je savais bien que j’étais rabajoie de toute façon… et rien que d’imaginer ma fille comme ça, j’ai failli m’évanouir ( elle a 10ans..)

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.