Accueil PartenariatIls m'ont fait confiance La City Link III de Red Castle

La City Link III de Red Castle

écrit par Lu 13 mars 2018

Je ne sais pas si tu connais la dernière née des poussettes de Red Castle, mais je pense que la City Link III pourrait fortement te plaire. Elle est à elle seule une parfait compromis entre la poussette canne et la poussette “normale”

La City Link III de Red Castle

Nous n’avons que rarement eu l’occasion de la tester, puisque le temps ces derniers temps est quelque peu pourri (pour rester polie), et que Ma Crevette veut de plus en plus marcher par lui même, mais je peux t’assurer que cette poussette est juste géniale.

Des poussettes, j’ai pu en tester quelques unes et notamment deux dont j’ai parlé sur le blog. Il y avait la Joie et la bébé9. J’ai un vrai crush (comme disent nos voisins les anglais :)) pour la Red Castle. J’aime tout chez elle.

  1. Elle est ultra souple, enfin ultra maniable.
  2. Pour une “vraie poussette” (entend par là pas une poussette canne), elle est relativement compacte.
  3. Elle est ultra confortable. Attention, je te vois déjà monter au créneau. Non, je ne l’ai pas testée personnellement, je ne suis pas montée dedans, non plus. Mais la City Link III est très bien rembourrée.

Assez blablaté, parlons détails et parlons photos.

Le logo de la marque Red Castle est placé, ci et là, mais de manière vraiment propre. Ils sont glissés très habillement sur la poussette, ainsi ils passent quasiment inaperçu. Ce n’est pas tape à l’oeil.

Tout est très ludique sur la poussette Red Castle City Link III. Nul besoin de lire le mode d’emploi, même pour le montage. Pour relever la poignée, ou le repose jambes ou le arceau qui permet à l’enfant de ne pas glisser, il suffit d’actionner les petits boutons blancs qui sont aux jointures des “rotules”. Une simple pression et le tour est joué.

Elle dispose d’un grand panier qui te permettra de transporter beaucoup de choses utiles lors de tes promenades. Je suis complétement fan de ses roues blanches. Les roues pivotent à 360 °

A l’arrière de la capote, il y a une large et longue ouverture zippée qui permet une aération de l’intérieure de la poussette. Il suffira de dézipper les deux côtés, de roulotter et de maintenir le boudin par le bouton élastiqué.

La, c’est un peu le point négatif pour ma part. La Red Castle modèle City Link III dispose d’un lien glissable (je suis désolée, je ne sais pas comme cela s’appelle) qui permet de régler le dossier de la poussette. Je n’aime pas ce principe de lien, mais cela à l’avantage de vraiment régler le dossier à notre convenance.

On peut voir sur l’assise que tout est rembourré. Ce qui apportera à l’enfant un confort inégalé en terme de poussette. Le harnais dispose d’une sécurité 5 points.

Le frein est un frein à pied, classique, qui se situe au niveau des roues arrières.

On voit ce système de fermeture de poussette de plus en plus fréquemment. Il suffit simplement d’actionner le bouton sur la poignée dans le sens de la flèche, et d’accompagner la poussette vers le bas.

Et voici le résultat lorsque la poussette est complètement pliée. Elle prend vraiment peu de place. A vrai dire, elle est moins encombrante que la Joie et ses grosses roues.

La Red Castle City Link III en quelques chiffres ?

Ce n’est pas un chiffre, mais il faut que je précise que ce modèle existe en 2 couleurs. J’ai le châssis noir, ce qui veut dire que les tubes en métal sont noirs et que le dessous de la capote est noir également. La couleur blanche propose un châssis blanc et un dessous de capote blanc avec le logo Red Castle gris. Elle dispose également d’un habit de pluie livrée avec la poussette.

Ce modèle de City Link III coûte 260 €. Elle pèse 6.70 kg

Les dimensions de la Red Castle sont :

  • Pliée avec roues (h x L x l) 27 x 50 x 57,5 cm
  • Dépliée guidon haut (h x l) : 104 x 87 cm
  • Dépliée guidon bas (h x l) : 97 x 87 cm

Et toi, as-tu une poussette fétiche ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 commentaires
0

Vous aimerez peut être

2 commentaires

charlotte 13 mars 2018 at 20 h 53 min

la yoyo babyzen

Répondre
Lu 17 mars 2018 at 14 h 42 min

Je ne la connais pas, mais il semblerait qu’elle obtienne toutes les faveurs des parents

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.