Accueil Maternité Apprendre sur qui compter…

Apprendre sur qui compter…

écrit par Lu 23 février 2016

S’il y a bien une chose sur laquelle je suis sûre, c’est que j’apprends au fur et à mesure que ma maternité avance sur quelle personne je peux me reposer.

Ça a commencé durant ma grossesse. Les hormones n’aidant pas, si on ne répondait pas à mes appels à l’aide ou si on me répondait comme si c’était évident ou sans prendre la peine de comprendre mes réactions, je fondais en larmes. Ça a dû m’arriver 2/3 fois.

Et puis j’ai accouché. Et puis je ne me suis toujours pas sentie épaulée par ces mêmes personnes. Même si au fond leur remarque/réflexion n’était pas dans l’intention de me nuire, il y a des façon de dire les choses, et boum, chute des hormones, chute du Niagara dans mes yeux. Et puis ça continue. Je suis extrêmement rancunière, je peux faire la “gueule” pendant plusieurs jours, voire semaines. Je n’oublierai jamais… C’est comme ça, je suis comme ça.

Crevette grandi, son lot de questions aussi. On pose des questions à nos proches. A mes proches (père/mère/sœur/frère raye la mention inutile). Tu n’as pas de réponses… Tu leur dis que tu attends/as besoin de leur lumière, et un jour tu te retrouves à te prendre dans la tête “Tu veux que je te dises ? Bah t’avais qu’à demander un avis médical” Et là tu as mal. Tu as très mal. Et tu sais pourquoi ? Parce que tu as agis sur les conseils/avis/remarques de cette même personne. Quand tu as enfin pris LA décision on te rabâche “A tu vois, depuis le temps que je te le dis“.

Ouais, tu sais quoi ? La prochaine fois que j’ai besoin, je ne te demanderai pas, je pense que ça vaut mieux….

Et là… En gros imagine toi que tu es une vis, que cette personne le tourne-vis, et vas-y que je t’enfonces, aller on continue, un peu plus profond.

Je suis au plus bas. C’est une personne sur qui, normalement, je peux me reposer (de par sa fonction) mais finalement je me rend compte que je ne peux que compter sur moi-même et mon chéri. Et toi aussi

Toi qui me guide et me conseille, tu ne m’imposes jamais rien, on peut parler de tout, et sans tabou. MERCI

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

1 commentaire

félie et ses monstres gentils 23 février 2016 at 10 h 33 min

Parfois certains proches nous déçoivent, même ceux qui comptent le plus, ceux qui sont censés nous soutenir le plus et être là, quoiqu’il arrive et sans jugement.
Alors n’attend plus rien de cette personne, vide ton sac (car faut toujours crever l’abcès) pour ne pas te faire bouffer et même si ça fait mal, ne te prend plus la tête, et par dessus tout, pense à toi, ton chéri et à ta crevette 😉
Plein de courage

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.