Accueil MaternitéBébé/Enfant Et pourquoi ?

Et pourquoi ?

écrit par Lu 6 novembre 2018

Ah, la fameuse période des Et pourquoi ? est malheureusement déjà arrivée chez nous. Je m’attendais à être touchée de plein fouet d’ici 1 an voire un 1 an et demi. Et oui, ici, “Et pourquoi ?” est arrivé aux 2 ans et demi de Paul ! Très tôt, à mes yeux !

Et Pourquoi ?

Et vas-y que je te pose une question, et que je renchéris par un autre “Et Pourquoi ?” et ainsi de suite, c’est sans fin, chez nous.

Alors il n’est pas anormal, a priori dans l’âge de mon fils que l’âge du pourquoi fasse son apparition. En effet, l’enfant commence à prendre connaissance et conscience du monde qui l’entoure. Il découvre et parfois il ne comprend par pourquoi telle chose est comme cela. C’est pour cela que la fameuse question arrive sur le tas. Les réponses que nous lui apporteront le rassurera, ou alors, tout simplement, satisfera sa grande curiosité.

L'âge des pourquoi

Photo by Anna Kolosyuk on Unsplash

Aux questions du pourquoi, nous essayons de toujours répondre, bien que parfois cela soit usant de toujours avoir le même questionnement. Parfois, je dis à Paul “Pourquoi d’après toi ?” (quand nous lui avons déjà répondu à la même interrogation), alors il nous répond “Et bien, parce que c’est comme ça“. Et voilà. Il nous dit exactement ce qu’on lui a expliqué. C’est déroutant, il comprend les choses, mais parfois on n’a pas de réponse.

Vous répondez quoi à la question “Et pourquoi tu m’aimes maman ?” Moi, je n’ai pas de réponse, c’est juste comme ça, je l’aime parce que c’est mon petit lapin. Je n’ai pas d’explications à lui donner plus que ça.

Comment répondre aux pourquoi ?

Bref, on dit que cette période de l’âge des pourquoi peut durer jusqu’au 5 voire 6 ans. C’est long quand même.

Le but du jeu est de toujours essayer de répondre quelque chose de correcte et réelle :

  • Ne cherchons pas à mentir à notre petite petite tête blonde, puisque toutes ces questions ont pour but de l’aider à se construire.
  • On privilégiera les réponses courtes et adaptées à l’âge de l’enfant
  • Si vous ne connaissez pas la réponse à la question, ne pas avoir peur de l’exprimer à votre enfant. Il n’y a pas que les enfants qui continuent à apprendre des choses. Et souvenez-vous “Google est ton ami” 🙂
  • Si un sujet évoqué vous met mal à l’aise, n’hésitez pas à faire passer la réponse par un livre. Aujourd’hui, nous avons une telle diversité des ouvrages que je suis certaine qu’il doit bien en avoir un qui devrait répondre à la question “Pourquoi”
  • Si une question revient souvent sur le tas, demandez à votre enfant de répondre lui même à la question. S’il connaît la réponse, pensez à le féliciter. Si la question revient, c’est surtout pour vérifier ce dont il se rappelle.
  • Si la question est posée de différente façon c’est sans doute que votre enfant souhaitent que certains aspects de réponses soient éclaircis. Ne pas hésitez à demander à l’enfant, ce qu’il n’a pas compris dans la réponse.

Attention, il y a parfois, des moments, où l’enfant “jouera à ce jeu” pour les consignes. Ne vous laissez pas berner, dites lui que ce n’est pas le moment, que vous pourrez lui expliquer pourquoi il doit faire cela ou cela à un autre instant.

Et quand on n’a pas envie de répondre ? Tout simplement lui expliquer que l’on est fatigué, que pour la douzième fois la réponse à sa question est la même.

J’espère que vous survivrez à cette période quelque peu fatiguant mais pensez toujours au bien être de votre enfant 🙂

Bon courage

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.