Accueil MaternitéPuériculture Le Transcend de Joie

Le Transcend de Joie

écrit par Lu 29 novembre 2016

 

Mais quel est ce mot barbare ? De quoi nous parle-t-elle ?

Tout simplement d’un siège-auto. D’un siège-auto groupe 1/2/3. Du siège-auto avec bouclier de JoieTranscend Joie

Je ne te présente plus Joie, tu as pu (sans doutes) voir mes articles précédents (ici et ici). J’adore cette marque. Je l’ai découverte il y a quasi 10 mois. À une époque où on ne parlait pas plus que ça d’eux. Aujourd’hui, on voit des articles tout partout !!

Alors ce siège-auto, qu’a-t-il ?

Déjà, et à mon grand regret, il n’est pas dos à la route. Bah, non. Comment attacher le bouclier de protection sinon ? Je me fais violence quand je dois mettre ma Crevette dedans. Je ne cesse de penser qu’à un éventuel accident sa petite nuque va « morfler » sérieux.

Mais tu sais quoi ? Crevette adore ce siège. Bizarrement, dès que je l’installe dedans il est différent. Quand il est dos à la route on ne l’entend quasi pas. Alors que face à la route, il gazouille, nous parle. On échange, on communique. J’adore !

Le seul point noir c’est quand maintenant je regarde moins la route, je passe mon temps à le regarder LUI, à lui faire des chatouille sur son petit tibia. Oui, je sais, je deviens dangereuse finalement.

Il a un bouclier de protection.

Transcend Joie

Ce bouclier  permet de « protéger » et « retenir » l’enfant en cas de choc. Il se glisse sous deux petites pattes et est maintenu grâce à la ceinture de sécurité. Ainsi, du fait de l’action auto-bloquante de la ceinture le siège-auto est retenu.

Transcend Joie

Ce « pare-choc » est ultra-simple à fixer. Là, où un siège-auto avec harnais peut-être difficile pour installer bébé, le bouclier est top. Dans un siège-auto classique il y a une boucle qui passe à l’entre-jambe, là rien. Il m’est arrivé d’amener mon fils chez la nounou avec sa gigoteuse (parce qu’inondation de pipi) et là nickel, on assoit le loustic, on glisse le bouclier et roule ma poule. Je n’aurai jamais pu faire ça avec un harnais.

La ceinture de sécurité est maintenue par 2 petites encoches. Pas de risque, ainsi, qu’elle soit mal positionnée ou qu’elle ne retienne pas le bouclier. Attache sécurisée.

Tu peux régler la hauteur, ou plutôt l’espace entre le bébé et le bouclier par deux petites molettes sur les côtés latéraux du bouclier. Cependant, ils sont un peu durs.

Transcend Joie

L’assise est réglable en 3 longueurs, pour s’adapter à l’évolution de nos têtes blondes.

Transcend Joie

La poignée se cache sous le >>>

La têtière se règle en 11 positions différentes. Elle suit la taille des enfants au fur et à mesure de leur croissance. En levant la têtière, tu développes le dossier, qui s’élargit et s’adapte ainsi à la morphologie de l’occupant.

Transcend Joie

Sur les côtés latéraux, il y a un absorbeur de choc, en cas de collision latérale.

Transcend Joie

Il est entièrement déhoussable. Ultra pratique pour un nettoyage en profondeur des tissus du siège-auto. Il est livré avec une housse de rechange pour le bouclier.

Il se fixe soit avec la ceinture de sécurité soit avec le système Isofix. Chez nous c’est Isofix. Plus rapide, plus simple.

Transcend Joie

Le siège dispose de deux petits coussins latéraux pour caler, protéger l’enfant.

Transcend Joie

Simple, rapide et efficace, le siège auto fait l’unanimité au sein du foyer.

Transcend Joie

Transcend Joie

Bouh, la bad mum qui installe son petit face à la route et avec le manteau ! Non, mais tu sais quoi ? Tu t’imagines toi, mettre le manteau de ton enfant par un -5 ° en plein hiver ? Bah non pas moi 😀

Parlons peu, mais parlons bien.

On retrouve certains des produits Joie dans certains magasins type Orchestra par exemple.
Plus de détails sur le site de Joie. Les prix varient entre 200 € et 280 € en fonction des revendeurs. Le modèle exposé est le coloris RAVEN

Pour finir, une petite vidéo de la mise en situation du siège auto, mais sans voix à cause d’une extinction de voix 🙁


En plus de ça, il a de très très bons résultats aux crash tests !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

Laisser un commentaire