Accueil MaternitéBébé Notre première nuit ensemble 

Notre première nuit ensemble 

écrit par Lu 27 février 2017

Il aura fallut attendre quasiment 15 mois avant que cela n’arrive. Nous avons passé notre première nuit ensemble, collé-serré, pour la première fois, ce week-end. 

Et pourtant… je m’étais toujours promis que jamais cela ne se produirait. Jamais. A croire que lorsque l’on devient parent tous les principes tombent à l’eau. Ce soir là – cette nuit là – c’était différent. 

21:30

Après un trajet en voiture, où il n’a quasi pas dormi alors que c’était l’heure du dodo, je le mets au lit, il hurle. J’attends un peu me dis que ça va passer. Je le lève au bout de quelques minutes, je vois bien qu’il ne se calme pas. 

22:00

Il reste avec moi une bonne heure. Je lui donne Doliprane et il grignote un petit beurre. Il est bien. Il fait le pitre comme à son habitude. 

23:00

Il se fait tard, faut pas pousser je le recouche. Et moi je suis naze. Pour ce week-end, on dormira dans la même chambre. Il fini par s’endormir. Sans pleurs. 

1:30-2:30

Une grosse crise d’une heure où Petite Crevette se réveille en hurlant. À ce stade ce ne sont plus des pleurs. Je le prends. Lui fais des câlins. Rien n’y fait. Il hurle toujours autant. Contrainte de le reposer, le temps d’aler chercher le bib d’eau et l’Advil. Il ne veut rien dans sa bouche, mais fini par accepter la pipette du médicament. 

Il est tellement à cran qu’il est impossible pour moi de le laisser pleurer dans son lit. J’essaie donc de le calmer sur moi. Ce n’est pas simple, mais je fini pas y arriver. Il s’endort. Heureusement que je suis dans un lit de 260 : je suis sur le bord-bord ( plus loin c’est le précipice) et lui est allongé, sa tête collée à mon coeur, dans le travers du lit. Je suis mal mais lui est bien, je ne peux pas bouger. 

Au final, il a changé de position à chaque chouinement. Tantôt sur mon bras. Tantôt sur ma poitrine à côté de mon coeur. Quand il se réveillait, je lui faisais des massages dans ses cheveux et il repartait aussitôt. 

8:00

R E V E I L

Clairement, j’ai super mal dormi, mais qu’est-ce que j’ai apprécié ce moment. Mon petit chat tout contre moi… un pur moment de bonheur. Je serais prête à recommencer mais je n’ai pas envie que ça en devienne une habitude. Je me contenterai de ces moments de crises 😊

*je parle de JE dans cet article puisque Monsieur Lu n’était pas avec moi le temps de ce week-end là*

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

Laisser un commentaire