Accueil MaternitéBébé Nos petits rituels

Nos petits rituels

écrit par Lu 9 décembre 2016

Est-ce que l’on peut dire qu’une habitude est un rituel ? Oui dans ce cas ? Je pense que l’on peut, parce que ce dont je vais te parler, ce sont nos petites habitudes au quotidien. Si elles ne se répète pas tous les jours, c’est rare. 

Ce sont nous moments à nous. Nos moments où nous sommes tous les deux. Nos petits moments de partages et de complicité. 

Je parle bien, évidemment des moments avec mon bébés.

Pendant les « repas »

Depuis tout petit, quand il prend son biberon, il me tient par les doigts. Par les doigts de la main qui tient le biberon. De sa main droite il me tient le pouce et de sa main gauche, soit le majeur, soit l’index. Ça dépend. 

Là il a un peu changer. Il me prend les doigts un peu moins, en ce moment, mais quand il le fait, avec ses ongles il me gratte le doigt (ce qui est loin d’être agréable). J’essaie d’y échapper, mais il est malin ce petit… 

S’il ne joue pas avec les mains (toujours pendant le biberon) il attrape une mèche de les cheveux qui est « accessible » et il la caresse. 

Au coucher

Je lui chante depuis sa naissance « petit escargot » une fois qu’il est au lit. Je lui fais des doudous dans le visage et le cuir chevelu. Quand il est bien fatigué il s’endort direct. 

Quand je vois qu’il n’a pas envie de dormir de suite, il série de chatouilles et d’éclat de rire raisonne dans la maison.
Comment je vois qu’il ne veut pas dormir ? Il me regarde avec un sourire jusqu’aux oreilles. C’est le signal et là c’est parti. De petites chatouilles partent du ventre pour arriver sous le cou. Poilade assurée. Je sais que tu dois te dire que je suis folle. Que je l’excite plus qu’autre chose. Et bien tu sais quoi ? Là où normalement il chouinerait, parlerait etc, il doit s’endormir détendu parce que quand je pars de sa chambre, je n’entends plus un bruit. 

On a eu une période de 15 jours difficile, le rituel chanson et chatouille était un peu chamboulé. Vu que dès que je le mets au lit il veut se lever pour que je le reprenne dans les bras et il pleure. Du coup, je prenait rapidement la poudre d’escampette. Je pouvais le laisser jouer un peu plus. Sans doute me diras-tu qu’il n’était pas encore fatigué, mais si je t’assures. Il ne tenait généralement plus debout. Quand il essayait de faire du 4 pattes il faisait culbutot. En fait ses pleurs ne duraient pas plus de 5 minutes. 

Et puis je me suis dit « s’il me tend les bras pourquoi ne pas essayer de lui faire un calin, de lui chanter sa petite chanson en même temps?« . Et tu sais quoi ? Cela fonctionne. Il regarde partout autour de lui, puis de lui même , vient se lover dans le creux de mon bras. À partir de cet instant, je sais que c’est l’heure. Je le couche donc puis parfois chatouille, et au dodo. 

J’ai ainsi retrouvé mon Loulou qui s’endort sans difficultés et qui, surtout, ne me fait plus de scène. 

De manière générale

Quand il est dans mes bras, il joue, caresse, tapote mes cheveux dans ma nuque. J’aime bien. Sur ce point, je suis d’accord, je ne suis pas certaine que l’on puisse parler de rituel

Ce n’est pas grand chose. La liste n’est pas longue mais qu’importe elle me convient. J’adore ces instants précieux. Ils font du bien à mon cœur de maman.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

1 commentaire

Charlotte 9 décembre 2016 at 11 h 07 min

Chaque maman a ses petits rituels, moi je chantais que j’ai inventé à mon grand et j’ai recommencé pour la petite, le grand la connaissait encore.

Répondre

Laisser un commentaire