Accueil Vis ma Vie Ne pas y penser

Ne pas y penser

écrit par Lu 15 octobre 2014

Bonjour à toi !

Penser

Source : Skyblog

Comme chaque mois, je vais chez mon Ostéopathe sur Bordeaux afin qu’elle travaille sur la régularisation de mes cycles. Je lui expose mes problèmes, mes angoisses de ne jamais tomber enceinte, et là elle me dit :

Il faut arrêter d’y penser !

 

Bah, voui, voyons, c’est ultra simple, non ? Je te mets au défi de m’avouer que quand tu as un projet en tête, jamais, à aucun moment tu n’y penses ?! Bah moi c’est pareil. Bien que ça fait à peine 8 mois que je suis décidée à avoir un enfant, et que je suis à plus d’un an et demi d’arrêt de pilule… J’ai le droit de commencer à me poser des questions quand même.  Surtout que c’est faux ! Je ne passe pas mon temps à y penser. Bien évidement, j’y pense parce que les proches autour de moi me demande où ça en est. Vu que ça fait un petit moment que Monsieur Lu et moi on essaie, et bien certains te disent :

Vous avez fait des tests, pour voir si aucun de vous n’a de problèmes

Bah non pas vraiment puisque pour le moment on ne se prend pas la tête et que si ça doit prendre ça prendra…

Et les autres qui te disent :

Il va falloir arrêter d’y penser c’est la solution…

J’ai simplement envie de te répondre qu’en fait, dans la vie de tous les jours je n’y pense pas, comment te dire qu’avec Monsieur Lu, on n’a pas de rapports simplement dans l’optique d’avoir des enfants ?

Donc voilà, je pense que mon ostéo m’a tout bonnement achevée quand elle m’a dit ça. Et le pire, c’est que depuis ce jour là, je n’ai qu’une chose en tête… NE PAS Y PENSER. Et inlassablement je me dis que je n’y pense pas, et patati et patata.

On m’a conseillé de faire de l’hypnose. Honnêtement, ça me fait un peu peur. Mais je pense quand même que je vais sauter le pas. Ca pourra me faire que le plus grand bien, aussi bien sur la vie personnelle que professionnelle !

Si tu as des solutions pour ne plus penser aux projets qui te prends aux tripes, je veux bien ta solution magique. Parce que là, ça devient omniprésent.

Rendez-vous sur Hellocoton !
3 commentaires
0

Vous aimerez peut être

3 commentaires

Je me suis fais hypnotisée | Le Cocon de Lu 21 octobre 2014 at 7 h 54 min

[…] y est, je me suis décidée à enfin sauter le pas. Je te parlais brièvement, lors d’un dernier billet, que l’on m’avait conseillé l’hypnose pour ne « plus trop […]

Répondre
Kawazu 12 décembre 2014 at 23 h 14 min

Alors en lien avec le commentaire que je t’ai écrit tout à l’heure… Pour reprendre ce que je disais ça a mis 10 mois pour moi quand j’y pensais trop. Et pourtant je n’y faisais pas gaffe… Au départ je m’étais dit que ça viendrait quand ce serait le moment et que j’allais simplement arrêter ma pilule, qu’on aviserait. Et puis les mois passent, bébé ne s’installe pas et au fond de toi tu commences à avoir peur d’avoir un soucis et qu’il ne s’installe jamais. C’est surtout là que j’ai réalisé que même si je pensais laisser faire les choses, j’avais forcément ça en tête. Je veux dire que même si je n’y pensais pas constamment dans la journée ou que je ne pensais pas forcément à cela pendant les rapports, au fond de moi il y avait toujours une toute petite pensée inconsciente qui avait hâte de ce petit bébé et qui avait peur qu’il n’arrive jamais. J’y pensais surtout quand la date de mes règles approchaient à grands pas… Et encore plus quand les tests négatifs se sont enchaînées. J’étais pourtant pas là à me faire une fixette constante mais au fond j’y pensais. Et tout le monde me disait la même chose « arrête d’y penser » – enfin le peu de personnes qui étaient au courant – mais comme toi je répondais que ce n’est pas si évident. Après tout on ne contrôle pas ses pensées ! Mais c’est quand j’ai commencé à douter de mon envie et alors peut-être à moins penser et désirer si fort ce bébé que la petite graine s’est installée et que la magie a opéré. Alors ne t’en fais pas, bientôt ce sera ton tour !

Répondre
Lu 13 décembre 2014 at 10 h 53 min

Coucou et Merci pour ton commentaire !
Malheureusement c’est completement humain de penser aux projets que l’on a en tête.
Est ce que l’idée de ne plus vouloir d’enfant ou plutot n’avoir peur est partie une fois qu’il était là ?

Répondre

Laisser un commentaire