Accueil Vis ma Vie L’heure du vote

L’heure du vote

écrit par Lu 23 avril 2017

Je vois partout sur les réseaux sociaux, que tu ne sais pas pour qui voter, que tu hésites. Cela en soit ne me pose pas de problème, mais en ce Dimanche 23 Avril 2017, à l’heure du vote, oui cela me questionne !

Comment se fait-il qu’au moment de l’échéance, tu ne saches pas pour qui voter ? Comment se fait il que tu hésites entre deux candidats (partis) qui sont radicalement opposés ?

Cela me fait hérisser les poils sur les bras. Tout comme quand on entend aux infos « Oui alors pendant des années j’ai voté à droite (voire même la droite/droite) mais là cette année je vais voter à gauche, oui parce que tu vois j’aime le candidat » (ou l’inverse, ne créons pas de polémique) !!!! Haaaaan, mais non de non, on ne vote pas pour un candidat, on vote pour ses idées, son programme. Non pas parce que la personne, physiquement, te plait.

Qu’est ce que qu’il t’a fait te déplacer d’un bord politique à un autre. Que tu votes à droite (ou à gauche) et qu’à la limite tu décides de changer de partie mais qui reste toujours (droite/gauche) cela me choque un peu moins vois-tu ?

Je ne vises personne. Je veux juste poser ici mon avis sur la question, parce que sur les réseaux sociaux je n’aurais jamais la place de marquer tout cela. Simplement, je ne comprends pas. On a des convictions, des valeurs, on est bassiné à longueur d’année pour les messages politiques et encore plus en période électorale. Comprends, que je ne comprenne pas pourquoi, aujourd’hui, à l’heure du vote, tu ne saches toujours pas pour qui voter. Tu as voté quoi lors de la dernière élection présidentielle ? bah voila, pourquoi tu ne votes pas pareil ? Tu t’es bien retrouvé, en un moment donné, dans le discours de ce parti, puisque tu as mis ton bulletin dans l’urne.

Enfin, voilà, c’était mon petit coup de gueule de ce dimanche matin.

Et je rappelle juste que le droit de vote n’est pas une obligation, mais un devoir. Je ne vais pas te faire un cours d’histoire, parce que j’en suis incapable, mais juste souviens toi que tes aïeux se sont battus pour avoir le droit de vote, et si tu es une femme et que tu me lis, souviens toi aussi que pour que les femmes votent, le combat n’a pas été simple…
 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut être

1 commentaire

Melgane 23 avril 2017 at 12 h 45 min

Je comprends que des gens ne sachent pas quoi faire. On a eu une campagne où ils n’ont cessé de se tirer dans les pattes, de s’envoyer des pics et, comme je le disais hier dans mon article, de tenter de discréditer le locuteur au lieu de ses paroles. Entre Marine le Pen qui, très sincèrement, je pense, au vu des sondages et de la manière dont elle se place, a fait une bonne campagne ; Mélenchon qui, comme dit mon grand-père, est « un vrai tribun » ; Hamon qui s’est complètement écroulé (je pense que c’est Montebourg qui aurait dû gagner la primaire) ; Fillon qui grille la place à Jupé contre toute attente et ensuite se fait mettre au tapis par des affaires ; Macron dont le programme semble bien flou ; Fillon encore qui se rapproche de l’extrême droite ; Hamon qui n’a pas su s’imposer et gérer sa campagne… je comprends que l’on ne sache pas pour qui voter, ça ne me surprend pas. Je viens juste de lire le commentaire d’une lectrice, posté ce matin même, il y a environ deux heures, qui me disait qu’elle venait tout juste d’appeler sa mère pour lui dire pour qui elle voulait voter (elle vote en procuration). Je ne suis absolument pas surprise. Les valeurs ? Quand on les écoute, par côté d’idées, ils veulent plus ou moins la même chose, dans le fond. Fillon et Marine forment un groupe, Hamon et Mélenchon un autre, Macron se pose en contraire de Marine. Je crois que ce n’est pas juste une question de valeurs… comme je le disais également dans mon article d’hier je crois que les Français se cherchent un homme providentiel, ce qui rend la chose compliquée. J’ai vu aussi pas mal passer d’articles sur le « vote utile » même si j’ai du mal à saisir le concept pour un premier tour…

Répondre

Laisser un commentaire