Accueil Vis ma Vie Les vacances sont finies

Les vacances sont finies

écrit par Lu 30 mai 2017

Et à chaque fois, c’est toujours pareil. Monsieur décharge la voiture, et Madame s’affaire à tout ranger, mettre au sale… Alors oui on peut le dire « les vacances sont finies« .

Bizarrement, à aucun moment, Monsieur n’aidera Madame pour tout sortir des valises, des sacs pleins de denrées. Non, il faut que Madame gère tout ça, sans compter sur le fait qu’elle doive aussi s’occuper du mouflet qui est dans ses pattes et qui ne demande que les bras…

Tu te reconnais là dedans non ?  Et bien non, tu n’es pas seule

Alors, je te rassure, tu fais ainsi bel et bien partie de cette caste tant désirée de la femme/maman. Celle qui consiste à être femme, maman, indépendante (mais finalement pas tant que ça), conseillère, médecin, pharmacienne, cuisinière… Dois-je vraiment continuer ?

C’est usant ! Pourquoi, nous cantonne-t-on à ce sens restrictif de la femme. Depuis quand la femme est-elle seule à pouvoir (devoir ?) ranger après la fin d’un week-end ou des vacances ? Moi ça me gave, parce que j’ai moi aussi envie de me poser. Ya pas à dire ça irait tellement plus vite si on était aidée non ?

Qu’est ce que tu en penses toi ?

Surtout ne me dit pas que ton mari t’aide, parce que là, je deviens folle ^^ Cela dit, si c’est le cas, tu es bien chanceuse, moi je dois tout me cogner. Alors profites-en pour moi 😉

Alors déjà que les vacances n’ont pas été de tout repos pour ladite femme en question parce que mine de rien, elle continue son boulot de femme (cuisine, vaisselle, nourrir toute la marmaille, le linge, le ménage, et j’en passe et des meilleures) alors si en plus elle doit se transformer en conchita intérimaire, on n’est pas sorti de l’auberge.

Tu tu sais quoi ? Quand on quitte un logement, bah faut le remettre comme on l’a laissé, tiens, j’te laisse deviner, qui s’y colle ? Et oué… c’est bibi. Non mais faut pas déconner, il ne va pas aider à l’aller, il ne va pas non plus se forcer au retour…

Ah oui, ya aussi une histoire de réparation des tâches. Ouais. Enfin une répartition à sa façon « Je m’occupe du petit toute la semaine [à savoir du lundi soir au jeudi soir] alors le week-end j’aimerai bien que tu prennes le relais, que tu fasses à manger, etc » Mais bien sur c’est normal, mon chéri 😡

Parce qu’il croit quoi ? Que ça m’enchante de rentrer tard le soir ? Que je le fais exprès pour n’avoir rien à faire ? Alors souvent, je lui rétorque, « qui s’est occupé du petit H24 pendant 5 mois ? Tu ne m’as, à aucun moment demandé si je voulais être relayé. Je ne t’ai jamais rien reprochais. » Généralement, ça le calme direct 😇

C’est un petit article qui n’apporte aucune solution, juste un petit bout de mon ressenti, de mon vécu. Alors je suis curieuse de te lire, et de savoir comment tout cela se passe chez toi.

Rendez-vous sur Hellocoton !
2 commentaires
0

Vous aimerez peut être

2 commentaires

Entrelescailloux 30 mai 2017 at 10 h 52 min

C’est pas facile tous les jours

Répondre
Dju Nails 30 mai 2017 at 13 h 50 min

Vive les femmes. Je crois qu’on vit toutes plus ou moins la même chose. Les hommes sont élevés avec cette image de la femme qui doit tout faire et penser à tout. A nous de changer les choses en élevant nos fils et nos filles sans distinction et en apprenant à nos fils à aider et faire des tâches ménagères. Y a pas de raison pour qu’on se coltine tout le temps tout le boulot ! Nomaioh !

Répondre

Laisser un commentaire